Nouvelle déco
Posté par rivierem le 14/03/2012 (1654 lectures)

Les photos de la déco qui circulent montre la décoration non terminée, elles ont été prisent ce matin avant le départ pour le touquet et il manque certains sponsors y compris notre nouvel équipementier PIRELLI! Demain après les vérifs vous aurez mieux en exclusivité sur notre site!!!


Plus d'articles dans le sujet News

Cuoq l’ogre
Posté par rivierem le 29/07/2010 (1733 lectures)

Vainqueur du Terre de Langres-Haute-Marne pour la cinquième fois, Jean-Marie Cuoq, en passe
de décrocher un nouveau titre national, continue d’affoler les statistiques. Laurent Carbonaro
préserve sa deuxième place au championnat de France des rallyes Terre.
Quelles notes peuvent-elles être attribuées à Jean-Marie Cuoq à l’issue de sa prestation au rallye Terre
de Langres-Haute-Marne disputé samedi 24 juillet, au volant de la Peugeot 307 WRC aux couleurs
d’EMT, remplaçant la Peugeot 206 WRC alignée en début de saison - «
au
configuration asphalte », explique l’Ardéchois - ? Un 6 sur 6 si la quantité de meilleurs
réalisée en autant de spéciales disputées est retenue. Un 3 sur 3 pour le nombre de victoires obtenu
depuis le début de cette saison sur la terre en France. Depuis leur retour sur cette surface à Langres
en 2009, « JMC » et son copilote Pascal Duffour n’ont pas été délogés de la première place. C’est
dire si l’équipage R3C Racing écrase de toute sa classe, ce championnat de France des rallyes Terre
qui ne devrait pas lui échapper. Jean-Marie Cuoq qui, comme à l’Auxerrois, figure désormais 5 fois -
sur 11 éditions - en tête du palmarès du Terre de Langres-Haute-Marne, a engrangé 60 points sur 60
possibles et il reste deux manches à disputer.
Son équipier chez R3C Racing, Laurent Carbonaro copiloté par Alexandre Léonard, avait entamé
idéalement cette épreuve en pointant dans le sillage de Jean-Marie Cuoq lors de la première spéciale.
Mais dans la suivante parcourue deux fois, la plus longue de la journée (23,90 kilomètres), il ne s’est
jamais senti à l’aise. « Je n’ai jamais réussi à trouver le bon rythme », confirme le pilote de la Ford
Focus WRC aux couleurs d’EMT. Ses affaires n’ont pas été arrangées par un tout droit/moteur calé.
« J’ai mis
j’arrête de commettre des fautes qui font perdre du temps bêtement ! » Rétrogradé en huitième position
après ces mésaventures, Laurent Carbonaro, auteur du second meilleur temps dans l’ES4, est remonté
jusqu’à la cinquième place au classement général.
Sa seconde position au classement provisoire du championnat de France des rallyes Terre, à 26
points de Jean-Marie Cuoq, est préservée : il possède 4 points d’avance sur Hervé Guignard et Marc
Amourette, comme avant le départ de cette troisième manche. L’objectif prochain sera d’assurer le
doublé R3C Racing en tête du championnat de France des rallyes Terre.
Site Internet :
11e Terre de Langres-Haute-Marne (manche 3/5)
- Bilan : leader & meilleurs temps : ES1 à 6 Cuoq
1. Cuoq-Duffour (Peugeot 307 WRC), 58min39s6
2. Munster-Elst (Skoda Octavia WRC), à 1min34s6 - 3. Privé-Barjou (Mitsu Evo 9), à 1min42s5…
5. L. Carbonaro-Léonard (Ford Focus WRC), à 2min57s4…
87. A. Carbonaro-Bertrand (Mitsubishi GrN)
Classement du championnat de France
1. Cuoq, 60 points - 2. L. Carbonaro, 34 - 3. Guignard & Amourette, 30 – 5. Vital, 22…
Prochain rendez-vous du championnat de France des rallyes Terre


Plus d'articles dans le sujet Championnat de France Terre

De l’expérience engrangée
Posté par rivierem le 03/06/2010 (1818 lectures)

Jean-Marie Cuoq et Laurent Carbonaro ont participé en Algarve
à leur première manche du WRC sur terre.


Du 28 au 30 mai, les équipages R3C Racing Jean-Marie Cuoq-Pascal Duffour (Peugeot 307 WRC) et Laurent Carbonaro-Thierry Léon (Ford Focus WRC) ont découvert parmi les 18 WRC au départ, le Rally de Portugal. L’occasion leur était offerte de découvrir l’univers du haut niveau mondial sur la terre jusque-là inconnu pour tous les deux. A commencer par le parcours spécifique : « Il a fallu s’habituer à ces chemins étroits avec énormément de « cachés », des parties relativement rapides, des descentes et des montées le long de collines », décrit Jean-Marie Cuoq qui, rapidement acclimaté aux pneus uniques Pirelli « très durs et résistants », s’est calé dans le Top 20 et en tant que premier amateur parmi les pilotes professionnels aguerris du « WRC Circus ». « Leurs trajectoires sont tendues et ils vont franchement dans les cordes. », a remarqué l’Ardéchois, peu surpris par le rythme soutenu de ses concurrents, rejoint par Laurent Carbonaro : « Ils engagent leurs voitures jusqu’au point de corde en glissant le moins possible. Le pilotage s’apparente à du circuit ! C’est un coup à prendre. Ce rallye fut instructif du point de vue des trajectoires et des notes – Il faut les peaufiner. Le tracé est tellement difficile que lors du premier passage dans les spéciales, je les confirmais. Je m’amusais dans le second. Cette expérience va me permettre de progresser. »

Les chronos signés par les membres du R3C Racing sont allés crescendo. « Jusqu’à ce que le collecteur d’échappement casse à mi-parcours de la dernière spéciale du samedi, ça marchait plutôt pas mal ! », estime Jean-Marie. Effectivement : il venait juste de signer le 11e temps et de s’installer à la 13e place. « Avec ma voiture logiquement pas au niveau des C4 et autre Focus, j’ai figuré par moments, en dessous des 2 secondes au kilomètre par rapport aux meilleurs, seuil que je m’étais fixé. » Malheureusement, l’abandon de la 307 WRC blanche était inéluctable en fin d’étape 2, la réparation étant trop lourde à effectuer.

Seul à défendre les couleurs de R3C Racing dimanche, Laurent Carbonaro, auteur d’un 16e puis d’un 14e temps, a glané 3 places par rapport à la veille. « Je n’ai jamais roulé aussi vite de ma vie ! », signale-t-il, preuve d’un cap franchi. Il rallie l’arrivée finale en 17e position, derrière son rival du jour, PG. Andersson. Explications : « Dans la dernière spéciale dans le stade, j’ai pris un virage trop à la corde et heurté un bloc en béton, ce qui m’a envoyé en tête-à-queue. Un demi-train a été plié et j’ai dû finir au ralenti. Il faut toujours se méfier dans une superspéciale. Ca me servira de leçon ! » La mission est accomplie pour le pilote également chanteur : « Je comptais terminer le rallye, accumuler les kilomètres et augmenter le rythme, c’est fait ! Le plaisir était au rendez-vous. La carrosserie de la voiture, elle, a souffert… »
Prochain rendez-vous pour Jean-Marie Cuoq et Laurent Carbonaro : le Rallye de Bulgarie, manche comptant pour le WRC, du 9 au 11 juillet. « Autre pays, autre terrain, ça va être autre chose… », annonce Jean-Marie Cuoq.
Site Internet : www.r3c-racing.com
- Classement final : 1. Ogier (Citroën C4 WRC) - 2. Loeb (Citroën C4 WRC), - 3. Sordo (Citroën C4 WRC)…

17. L. Carbonaro-Th. Léon (Ford Focus WRC), à 32min11s2

Evolution du classement par étape : 27e (1) – 19e (2)

Statistiques : 8 meilleurs temps sur 18 dans le Top 25. 14e temps dans l’ES17

JM. Cuoq-P. Duffour (Peugeot 307 WRC), abandon fin d’étape 2 (collecteur d’échappement)

Evolution du classement par étape : 18e (1) – 16e (2)

Statistiques : 10 meilleurs temps sur 13 dans le Top 20 (4 dans le Top 15). 11e temps dans l’ES12


Plus d'articles dans le sujet WRC

Photos Essais Monte Carlo
Posté par rivierem le 19/01/2008 (3499 lectures)

Les premiéres photos des essais sont en ligne.
Photos des Essais

Les vidéos sont en cours de montage.
Nous somme preneurs pour toutes les photos ou vidéos que vous pourriez nous fournir.


Plus d'articles dans le sujet Vidéo

Jean-Marie Cuoq tous droits réservés -> Design by ChocoTemplates.com Xoopsed by Xo-Aminoss